Soumissionner


Logiciel d’Achat en Commun est le véhicule privilégié pour recevoir les soumissions (bordereaux de prix) des fournisseurs et prestataires de services, en réponse à nos appels d’offres. Après avoir identifié l’appel d’offres auquel ils souhaitent soumissionner sur www.seao.ca, ces derniers peuvent commander le document d’appel d’offres, qui contient les instructions pour accéder au LAC. Ils doivent alors s’inscrire et suivre la procédure relative au processus de soumission.


Pour de plus amples renseignements sur l’usage du Logiciel d’approvisionnement en Commun , écrivez au Service à la clientèle de SigmaSanté ou téléphonez au 514 376-5600 # 2223. 

Voici la procédure à suivre lorsque vous souhaitez répondre à l’un de nos appels d’offres :

  • Créer un compte sur SEAO
  • Consulter l’avis souhaité et noter la date de la séance d’information
  • Lire attentivement toute la documentation d’appel d’offres et les instructions concernant la procédure de soumission via le LAC
  • Si le document d’appel d’offres indique que votre soumission doit être effectuée via Logiciel d’approvisionnement en Commun, accéder au progiciel et vous y inscrire
  • Cliquer sur Soumissions
  • Suivre les instructions contenues dans le document d’appel d’offres


Attention!
Les documents d’appel d’offres précisent les modalités à respecter, selon la nature de chacun des appels d’offres. Il est essentiel de lire l’ensemble de la documentation afin d’éviter un rejet pour non-conformité. Dans le doute, les fournisseurs et prestataires de services peuvent communiquer avec le gestionnaire du dossier, soit la seule personne autorisée et qualifiée pour répondre aux questions.

Afin d’éviter les cas entraînant le rejet automatique d’une soumission, nous vous conseillons de :

  • Lire très attentivement les documents d’appels d’offres afin d’y répondre précisément
  • Porter une attention particulière aux directives portant sur l’admissibilité et la conformité
  • Demander toutes les clarifications nécessaires par écrit : toutes les questions sont légitimes
  • Ne pas soumettre de restrictions